Lâcher prise pour rester positif et motivé

Le lâcher prise, c’est quelque chose avec lequel j’ai encore beaucoup de mal. Sans doute lié à mon masque du contrôlant, malgré ça j’aime l’inconnu et j’aime aller de l’avant. L’inconnu peut faire peur, je trouve ça passionnant.

C’est comme tout, le lâcher prise se travaille, ce qui permet de rester positif et motivé au quotidien pour atteindre mes objectifs.

Que veut dire lâcher prise ?

Pour certains, le lâcher prise pourrait s’apparenter à un nouveau concept à la mode. En lien avec le yoga, le bien mangé, le « healthy lifestyle ». Comme si lâcher prise voulait dire se déstresser, se remettre en forme. Je ne vois pas ça comme ça.

Je définirais le lâcher prise comme un moyen de prendre de la distance avec notre environnement, avec ce que les gens nous disent ou avec ce que des événements extérieurs impactent sur nous.

Plus jeune, j’avais besoin d’avoir un contrôle sur tout (étude, poids, relation, etc.) et j’ai toujours cherché pourquoi je faisais ça, pas pour résoudre juste pour comprendre.
Être le meilleur dans ce que je faisais, avoir toujours raison, besoin de plaire aux autres.

J’ai toujours cherché à être le meilleur dans tout ce que je faisais, pour ne pas décevoir.

C’est en discutant avec mes proches et en lisant le livre de Lise Bourbeau sur les blessures qui empêchent d’être soi-même, que j’ai compris que ce n’était pas moi qui agissais mais mon masque (ego) pour me protéger. Et j’ai accepté cela.

Depuis, j’ai commencé à m’intéresser au lâcher prise et à la manière d’être moins dans le contrôle.

Et j’ai trouvé des manières de me recentrer quand mon esprit divague, quand j’ai besoin d’avoir le contrôle sur quelque chose, je vais vous donner quelques pistes.

Mes trucs pour rester positifs ?

Pour moi, le lâcher prise et être positif va ensemble. L’un permet l’autre. Voir la vie d’une manière plus sereine et de laisser la vie nous apporter ses surprises.

Quelques petites choses :

1/ Ne laissez pas votre esprit se concentrer sur ce qui est négatif.

« Voir le verre à moitié plein », ça peut paraître bateau comme premier conseil mais c’est déjà un gros morceau !

Si l’on prend le premier accord toltèque du livre « les 4 accords Toltèques » (Don Miguel Ruiz) ou le pouvoir du moment présent (Eckhart Tolle), c’est un point central pour se recentrer sur maintenant et pas après ni avant.

Les médias et les réseaux sociaux ne nous aident pas à cela, la course à l’info choc ou à l’événement spectacle, sont leurs business et nous replongent dans de l’information négative.

Ou les gens qui se plaignent que ceci ou cela ne va pas. Dans notre société actuelle, c’est partout. À nous de prendre de la distance avec ça.

Avant de vous coucher également, ne pensez pas aux choses négatives mais plutôt à ce que vous avez fait de bien aujourd’hui ou ce que vous avez prévu de bien demain. Le Miracle Morning m’a bien aidé pour ça également. Se coucher avec une pensée positive.

Et vous verrez c’est bien mieux que de penser à ce qui va et que ce qui est « beau » ; voyez les bons côtés de la vie ; prenez du plaisir à prendre du temps pour vous ou à vous brosser les dents par exemple. On n’a qu’une vie.

2/ Pensez du bien des autres

Vous allez sans doute rire mais je n’ai jamais eu d’ennemis, ou je ne me suis jamais battu avec quelqu’un. Pourquoi parce que ça n’amène à rien.

On a tous des soucis et parce que la personne agit comme ça aujourd’hui ne veut pas dire qu’il vous veut du mal ou que vous êtes nul. Cette personne aussi est fatiguée, stressée, de mauvaise humeur ou peu importe.

Prenez de la distance avec ce que les gens vous disent : « pourquoi il a dit ça ? » ; pas plus tard que la semaine dernière j’ai eu une remarque que je n’ai pas comprise. Pourquoi ? Qu’est-ce que j’ai fait ? J’ai vu du noir pendant 20 minutes, puis j’ai posé cette remarque et pris de la distance avec et j’ai trouvé une solution.

J’ai toujours dit que la gentillesse n’était pas une marque de faiblesse (« trop bon trop c*** ») mais plutôt une force. Si vous êtes aimables et gentils avec les gens ces derniers vous le rendront et seront gentils et agréables de son côté.

3/ Ne concluez pas trop vite

Ce point-là est celui qui m’a demandé le plus de travail, oui Victor l’impatient et avec le besoin de contrôle, j’avais besoin de tout savoir, tout, maintenant.

Au final, je me suis rendu compte que la patience était quelque chose de magnifique.

Prenez le temps de voir les choses de manière différentes, de poser les choses, d’accepter ces moments de doute.

La loi de l’attraction est là pour vous apporter le meilleur et à vous de saisir les opportunités pour en tirer le meilleur.

4/ Croyez en vos rêves et visualisez-vous les atteindre

Je parle souvent de rêves, de visualisation, de projets. Pour moi, c’est essentiel. Avoir un projet, des buts, des rêves dans la vie permet d’être motivé et positif.

Je pratique la visualisation depuis plusieurs jours. Visualisez les objectifs que vous voulez ; la personne que vous souhaitez être ; là où vous aimeriez vivre, avec qui ? Qu’allez-vous faire pour y arriver ? Laissez libre cours à votre imagination et vos envies mais soyez précis et constant. Utilisez un tableau de visualisation par exemple.

Ce tableau permet d’être positifs et de cultiver notre ambition et nos envies à plus ou moins long terme.

Fermez les yeux et imaginez-vous être la meilleure version de vous-même : ce que vous voulez faire, ce que vous voulez atteindre, où vous voulez être, avec qui vous souhaitez être, etc.

5/ Libérez-vous l’esprit

Quand les pensées négatives me reviennent j’essaie de sortir, voir des amis, j’en parle, je fais du sport. Rester tout seul augmente l’anxiété et la procrastination, et du coup la venue de ces pensées.

On dit souvent que 10 minutes dehors chaque jour, augmente la bonne humeur.

Vous pouvez également méditer, il existe pleins de vidéo Youtube très pratique et facile à mettre en application.

Et surtout prenez le temps de respirer, de calmer votre rythme cardiaque.

Faites quelque chose que vous avez envie de faire et qui vous fait plaisir, mais surtout prenez ce temps pour vous.

Et puis au pire, ce n’est pas grave !

Ce que pense les gens, ne pas être comme les autres, ne pas avoir ce que l’on veut, au pire ce n’est pas grave !

Je dis souvent que ma vie à changer le jour où « je m’en moquais de ce que pensais les gens ». Et c’est vrai, j’ai décidé de vivre la vie qui me rend heureux et celle que j’ai choisie. Et certes je suis chez mes parents à 25 ans, certes je gagne correctement ma vie, certes je n’ai pas de CDI, mais peu importe.

Maintenant j’accueil ces événements négatifs et j’en fais une force, une manière pour moi d’avancer vers d’autres objectifs. Et si je tombe, je me relève.

Je laisse également de la place à la surprise, à l’inconnu. Je me dis que la vie est belle et qu’elle nous apporte ce qu’elle a de meilleure pour nous ! Alors lâchez prise !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s