Le droit de douter

Cette semaine, j’ai beaucoup douté, je me suis remis en question. Mais je me rends compte que c’est ce qui me fait avancer. Tant sur le côté sportif, que professionnel ou personnel. Quand je doute, c’est que je sors de ma zone de confort, que j’avance.

Le doute à une connotation souvent négative, mais je pense que le doute (et la remise en question) nous permets d’avancer. Et de prendre les bonnes décisions pour chacun d’entre nous.

Je vais donc vous expliquer comment fonctionne le doute et comment nous pouvons apprendre à le maitriser et agir avec lui. Encore une fois, je mets en avant mon retour d’expérience. Je suis ni un donneur d’ordre, ni un coach de vie. Je mets en avant ce qui a marché sur moi.

Le mécanisme du doute

Avant tout, il est absolument normal de douter. L’être humain doute. De manière régulière ou plus rare. Lorsque le doute s’installe, il devient comme omniprésent, on a l’impression d’être dans un piège. Une spirale négative.

Cependant le doute ne naît pas d’une situation, mais de la manière dont on l’apprivoise et dont on l’aborde. Le doute est souvent lié à un manque de confiance en soi, sur un sujet particulier ou en général.

On a plus tendance à douter dans un domaine que l’on ne maitrise pas forcément que lorsqu’on a de l’expérience.

Il faut un travail de remise en question constructif qui permet d’avancer. Plutôt que dire « est-ce que je vais y arriver ? » pourquoi ne pas se demander « comment je fais pour y arriver ? » ;  » qu’est-ce que je dois mettre en place ? »

Il faut donc commencer par un travail sur soi avant de pouvoir gérer les moments de doute. Aussi apprenez à prendre des décisions. Le fait de ne pas savoir prendre des décisions (et donc des risques) joue dans la faculté à douter et à se remettre en question. « Est-ce que si je fais ça, ça sera bien ? » Faites le si votre instinct vous dit de le faire, le doute serait le regret de ne pas l’avoir fait.

Pour résumer, le doute est un mécanisme humain résultant d’un manque de confiance en soi durant une situation.

Comment agir face au doute ?

Avant toute chose, il faut identifier les raisons de ce doute. Pourquoi je doute ? Est-ce un manque d’expérience ? La peur de prendre une décision ? Comment les gens vont réagir à cette décision ?

Pour lutter contre le doute, il faut avant tout s’accepter. S’accepter comme on est. Et je sais de quoi je parle. J’ai souvent douté de mon aspect physique, car je voulais ces abdos tracés, c’est mon rêve. Jusqu’à remettre en question mon programme, ma diet, etc. Je dis souvent qu’octobre 2018 est une date clé car je considère que j’ai atteint mon objectif physique : je m’accepte enfin comme je suis. Je vais continuer à me tracer ou à m’améliorer mais je suis comme je suis, et j’ai réussi à me détacher du regard des autres.

Je sais que ce que je crée est bien, j’ai construit ma diet grâce à mon expérience, de même pour mon programme. Et il m’arrive encore de douter, mais j’ai réussi à le dompter, et maintenant j’agis pour que ce doute soit constructif et ne pas tout recommencer de 0. Il m’a fallu 3 ans pour apprendre à agir avec.

Il faut aussi accepter le fait d’être imparfait (et ça c’est le plus dur en ce moment pour moi, mais j’y travaille). En effet, accepter que l’on soit imparfait et que l’on a des défauts est primordial pour acquérir confiance et estime de soi. Tout le monde à des défauts.

Au-delà de ce fait d’être imparfait, il aussi faut vaincre la peur d’échouer. Comme vous le savez je vois l’échec comme un passage et non comme une finalité. On fait, on réussi, on échoue, on recommence, on avance. Ne pas avoir peur d’échouer permet d’oser.

Au niveau professionnel, j’ai souvent eu peur de changer de secteur d’activité. J’avais beaucoup d’expérience dans le secteur automobile mais je voulais découvrir un autre secteur. Au début, je doutais, « à quoi bon ? » Je connais ce marché, cependant je ne m’épanouissais pas. Alors prenons le risque de changer. Au pire, je reviendrais dans ce secteur. 4 ans plus tard, je sais que j’ai fait le bon choix.

Alors vous aussi, osez prendre des risques. Il est normal de douter mais le seul risque c’est de regretter de ne pas l’avoir fait.

Vaincre le doute

Pour vaincre le doute, il faut connaitre la source de ce doute. Est-ce un événement récent ou un problème plus profond ?

Une fois l’origine de ce doute, notez-le quelque part. Demandez-vous ce qui peut se passer de pire si cet événement arrivait.

Ensuite comment vous réagirez pour surmonter ce doute.

Et au final on se rend compte que ce doute/peur n’est pas si grave que ça. On pourra relativiser.

Exemple : « si je perdais ce job, je n’aurais plus d’argent » donc « je prendrais un autre poste provisoire pour pouvoir payer mon loyer et retrouver le travail que je veux » ; etc.

Cette méthode est tirée du livre « La semaine de 4 heures – Timothy Ferriss« 

Et si je résume avec ce dont je vous ai parlé plus haut :

  • Identifier précisément pourquoi vous doutez et l’origine du doute
  • Accepter vos imperfections et vos défauts
  • Accepter la possibilité d’échouer et adopter une attitude positive et optimiste
  • Prendre la décision d’agir et de résoudre votre problème
  • Fixer des objectifs en commençant petit
  • Passer à l’action pour atteindre vos objectifs
  • Continuer

Se mettre dans une position active et non passive par rapport à ce doute permet de le surmonter, et de le vaincre. Vous gagnerez ainsi confiance en vous et deviendrez de plus en plus optimiste.

Surtout acceptez le fait de douter, ne voyez pas le doute comme un ennemi. Au contraire, je le vois maintenant comme un allié. Quand je doute, c’est que je sors de ma zone de confort et que je me mets en danger. J’identifie et j’avance.

Vous aussi vous arrive t-il de douter ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s